Dreame n’en finit plus de sortir de nouveaux aspirateurs comme avec son dernier Dreame V12. Mais cette fois-ci, intéressons-nous à son aspirateur-robot, le Dreame F9. Que vaut-il face à Roborock ?

Encombrement minimal pour le Dreame F9

Dans le but de réaliser ce test comparatif, le Dreame F9 affronte le Roborock S5. Les deux marques d’aspirateur-robot sont propulsées par Xiaomi. Mais les propositions sont tout de même différentes. La première chose qui saute aux yeux lorsque l’on compare les deux robots, c’est l’encombrement réduit du Dreame F9 face au Roborock S5. En effet, l’épaisseur du Dreame n’est que de 8 cm. En face de Roborock et ses 9,7 cm, on peut dire que le Dreame est très fin ! Nous verrons plus tard l’intérêt d’une telle finesse.

Dreame F9 à gauche et Roborock S5 à droite

Ce n’est pas pour autant que la capacité du conteneur à poussière est réduite sur le Dreame F9. D’ailleurs, c’est même l’inverse puisqu’elle est plus importante que sur l’aspirateur de Roborock. De fait, c’est 600 ml de détritus qui peuvent être contenus chez Dreame contre seulement 480 ml sur le S5. Et la liste des avantages de l’aspirateur-robot Dreame ne s’arrête pas là. Nous retrouvons également une plus grande capacité en ce qui concerne le réservoir d’eau. Celui-ci atteint les 200 ml contre 140 ml pour le Roborock S5. De même, Dreame utilise un système de distribution d’eau électrique contre un système de filtre passif en face. Nous verrons l’avantage du système électrique plus bas.

Système de navigation : caméra vs laser

La raison qui explique la finesse du robot Dreame, c’est son système de navigation. Ce dernier utilise une caméra pour exploiter la technologie V-SLAM (visual simultaneous localization and mapping). Grâce à cette technologie, le constructeur peut se passer du LiDAR (technologie de navigation utilisant un laser) plus encombrant dont est équipé le S5.

Quels résultats obtiennent ces technologies de navigation ? En ce qui concerne le Dreame F9 et son système V-SLAM, il y a un premier désavantage. En effet, le système a besoin de plusieurs passages dans l’habitat afin de pouvoir générer une carte de celui-ci. Une fois celle-ci générée, la carte est de bonne facture. Cependant, autre désavantage du système de navigation Dreame, l’aspirateur-robot échoue à repérer les différentes pièces de l’habitat.

Cartographie du Dreame F9 à gauche et du Roborock S5 à droite

À l’inverse, le Roborock S5 s’en sort très bien avec son LiDAR. Premièrement, la carte de l’habitation est générée dès le premier passage. De plus, le résultat est meilleur qu’avec le système caméra. Et cerise sur le gâteau, les différentes pièces de l’habitat sont assez bien reconnues. Ainsi, il devient possible d’envoyer le robot faire le ménage dans une pièce en particulier. Dommage pour le Dreame F9, car celui-ci était censé également offrir cette possibilité, mais ça ne fonctionne pas.

Un laser plus efficient, une caméra passe partout

Le Roborock et son système de navigation laser sont également plus rapides. En effet, il faut 44 min à ce dernier pour nettoyer 38 m². Alors que Dreame et sa caméra ont besoin de 65 min pour couvrir 39 m². Mais heureusement, il y a un avantage à ce système de navigation avec caméra. Avec sa finesse, le robot de Dreame est capable de passer sous le canapé. Ce qui est impossible pour le Roborock S5 à cause de son épaisseur causée par son système de navigation laser.

Réservoir d’eau électrique du Dreame F9 à gauche

Dans un autre domaine, Dreame a aussi l’avantage. Il s’agit de la serpillère. Du fait de son système de distribution électrique de l’eau, l’humidification est plus importante chez Dreame. Nous pouvons voir que son réservoir plus important se vide plus que celui de Roborock et son système de filtre passif. L’autre avantage du système de distribution de l’eau électrique est que vous pouvez choisir le débit d’eau.

Le nettoyage d’une zone ponctuelle est bon chez les deux constructeurs

Enfin vient une fonction très utile lorsque l’on vient de salir une zone restreinte : le nettoyage ponctuel. Grâce à ce mode, vous n’avez qu’à poser l’aspirateur près de la zone sinistrée et celui-ci effectuera un nettoyage rapide de la zone. Que ce soit chez Dreame ou Roborock, la majorité de la saleté à disparu. Pour le test, le mélange était composé de 10 gr de poudre de cacao, 15 gr de lentilles et 15 gr de cacahouètes. Les deux aspirateurs-robots ont eu du mal avec la poudre de cacao, mais le reste est bien passé. Ainsi le Dreame F9 s’en sort avec une efficacité de 85% et le Roborock S5 87,5%.

Conclusion

Pour résumer, bien qu’ayant un système de navigation moins efficace que le Roborock S5, le Dreame F9 reste un très bon choix. En effet, le rapport qualité/prix de cet aspirateur-robot est très fort puisque l’appareil se trouve aux alentours des 180 €. Bien moins cher que les plus de 300€ d’un Roborock S5. En plus de proposer une navigation intelligente, la finesse du robot de Dreame lui permet de passer même sous le canapé. Enfin, sa serpillère électrique ajoute de l’intérêt à cette fonction avec une capacité de mouillage plus importante que chez Roborock.

Test vidéo du Dreame F9 vs Roborock S5

Retrouvez plus de news sur le Dreame F9 en page 2

Au commencement, il y avait Les Numériques. Pendant 3 ans, j’ai testé, démonté, comparer des produits high-tech. J’ai vu passer...